QUATRIÈME‎ > ‎

Chapitre 3. La Révolution française et l’Empire

















     Séance 1. La France dans les années 1780, un royaume en crise



1- TRAVAIL EN  AUTONOMIE

A l'aide du manuel Pages  54 - 55 - 56 et 57, ainsi que des trois fiches 9 - 9- 10

Réalisez une carte mentale puis rédigez une vingtaine de lignes montrant la crise en France dans les années 1780.


2- MISE EN COMMUN




3- RÉDACTION

 
« Pourquoi la France est-elle en crise dans les années 1780 ? »

A la fin du XVIIIe siècle, des révolutions éclatent en Europe et en Amérique, elles se sont influencées les unes des autres. La première est déclenchée par les colonies anglaises qui proclament leur indépendance en 1776, la deuxième est déclenchée par la révolte d'esclaves en 1791 à Haïti ..., toutes ces révoltes et révolutions ont eu un impact sur le déclenchement de la révolution en France.

Le prix du blé a augmenté car les conditions climatiques n'étaient pas favorables ce qui a eu pour conséquence la chute du prix du textile et qui crée une augmentation du textile  et provoque une dépense pour se nourrir et non pour le textile, ce qui engendre un déficit de 118 millions de livres car la royauté a eu des dépenses civiles, militaires, diplomatiques et des dettes (remboursement des emprunts plus les intérêts de la dette).

Le clergé fait payer la dîme aux paysans tout comme le roi fait payer la taille au tiers-état. Le clergé, la noblesse  ne payent pas d’impôt or le peuple trouve cela « choquant ». Il faut ajouter à cette injustice la bourgeoisie, pourtant plus talentueuse et plus riche que la noblesse,  est  "humiliée"  car elle est exclue des emplois dans l’armée et la haute magistrature la rejette également. 

Au XVIIIe siècle de nombreuses rebellions sont dues au poids des impôts, à l'injustice, à la police d’Etat et à la crise alimentaire, mais aussi contre les seigneurs et leurs privilèges. Les révolutionnaires ont pour mot "Liberté", c’est leur point de ralliement pour toutes les oppositions de la monarchies absolue (c’est leur inspiration pour la révolution). Le nombre de révoltes ne fait qu'augmenter de  226 en 1775 à 301 après 1785.

Travail réalisé par Juliette 4e6 (octobre 2016)


     Séance 2. Les bouleversements de 1789



1- TRAVAIL EN  AUTONOMIE

Pages 58-59


Objectifs

  • Comprendre le déclenchement de la révolution par le Serment du Jeu de paume.

  • Comprendre l’importance symbolique de la prise de la Bastille le 14 juillet 1789.


1. Le Serment du jeu de Paume 20 juin 1789     Doc 2 p 58

2. Prise de la Bastille     Doc. 4 Page 59  « Le 14 juillet 1789 : le peuple de Paris prend la Bastille »

3. La Grande peur dans les campagnes    -Doc. 6 Page 59  « La Grande peur dans les campagnes»


Droits féodaux : les droits des seigneurs qui pèsent sur les paysans (taxes, corvées, justices seigneuriales, droit exclusif de chasse…).

Doc. 5  p 59 « La nuit du 4 août vue par un député de la noblesse »

4. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789

Doc. 1 p 60

-Quelle est la nature du document ?  Extrait de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789

-Quel jour fut proclamée cette Déclaration et par qui ?  Elle fut proclamée le 26 août 1789 par l’Assemblée nationale.

-Quels sont les droits naturels et permanents de l’homme ?

Les droits naturels de l’homme sont la liberté, la propriété, la sécurité et la résistance à l’oppression.

-Quels sont les articles qui suppriment les privilèges et établissent l’égalité des droits ?  

L’article 1 établi l’égalité des droits. / L’article 6 l’égalité face à la loi. / L’article 13, l’égalité devant l’impôt.

-Sous l’Ancien régime, qui possédait la souveraineté (le pouvoir) ? Avant la Révolution, le roi possédait la souveraineté.

-D’après l’article 3, qui doit la détenir ?  D’après l’article 3, c’est la Nation qui doit détenir la souveraineté.

=> Rupture radicale par rapport à la société d’Ancien régime.


La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen a été adoptée le 26 août 1789 par l’Assemblée nationale.

Cette déclaration rejette les principes de l’Ancien régime et proclame la liberté et l’égalité en droits de tous les hommes.

La Déclaration de 1789 s’inspire :

  • des idées des Philosophes des Lumières

  • de la Déclaration d’Indépendance américaine.





     Séance 3. La Première République et la Terreur (1792 - 1799 )



1- TRAVAIL EN  AUTONOMIE


Pages 62-63


1. La fin de la monarchie en France

Doc.3 Page 61

-le pouvoir du roi est limité par une constitution.

-le roi partage son pouvoir avec une assemblée élue au suffrage censitaire.


Suffrage censitaire :  le droit de vote réservé à ceux qui paient un impôt assez important (les plus riches).

Doc.4 -  Page 61   « La prise des Tuileries le 10 août 1792 »

=> Les sans-culottes sont les soldats du peuple.

=> La culotte est un pantalon court, complété de collants, typique de la tenue vestimentaire des nobles (p 61 doc 4)

Le 21 septembre 1792, la monarchie est abolie et la Première République est proclamée.

Sans-culotte: un habitant du petit peuple des villes. Il porte le pantalon et non la culotte comme les nobles et les bourgeois.

2. La Première République en danger   -Doc. 4  Page 63 « L’exécution de Louis XVI »

=> En 1793, toutes les monarchies d’Europe s’allient pour détruire la Révolution française.

Condamné à mort, le roi Louis XVI est guillotiné le 21 janvier 1793.

L’exécution du roi provoque une forte émotion en France et en Europe :


=> A cause de ces nombreuses menaces, la Première République se transforme en dictature :

12 personnes au gouvernement ont tous les pouvoirs pour réagir dans l’urgence (Robespierre).

Face aux dangers intérieur et extérieur, Robespierre créé le Comité de salut public.

Ce Comité est chargé de prendre des mesures rapides pour sauver la République.

C’est la mise en place de la Terreur :

Comité de salut public : groupe de 12 membres chargé de prendre des mesures rapides pour faire face aux dangers qui menacent la République.

Levée en masse: : le service militaire obligatoire pour tous les hommes célibataires de 18 à 25 ans.


3. La mise en place de la Terreur (1793-1794)

Doc. 5 Page 63 « La loi des  suspects »


Sous la Terreur, une personne déclarée « suspecte » par le Comité de Salut public risque un emprisonnement ou la peine de mort.
Les mesures prises pendant la Terreur sont contraires aux principes de liberté et d’égalité défendus par la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789.

Entre 1793 et 1794, environ 40 000 personnes sont exécutées dont 12 000 sans jugement.

Ces mesures radicales ont mis fin aux révoltes intérieures et les armées ennemies sont repoussées.



Un Film à Dessins Fixes sur la personnalité de Robespierre et la Révolution française.

Robespierre et la Révolution française.





     Séance 4. Le Consulat et l'Empire  (1799 - 1815)



1. Le coup d’Etat de Napoléon

Doc. 3 p 65

Le 9 novembre 1799 : le général Bonaparte s’empare du pouvoir

=> C’est un coup d’Etat : Bonaparte s’empare du pouvoir par la force (présence de soldats)

Il met fin à la Ière République.

=> Bonaparte met fin à la Première République et crée un régime politique nouveau : le Consulat.

=> La prise du pouvoir est acceptée par les Français qui voit en Bonaparte, une personne capable de remettre de l’ordre en France : il faut mettre fin à la Révolution.


Bonaparte arrive au pouvoir par le coup d’Etat du 9 novembre 1799 (18 brumaire an VIII selon le calendrier révolutionnaire).

Bonaparte devient Premier consul et concentre l’essentiel du pouvoir. Il met fin à la Ière République et met en place un régime politique nouveau : le Consulat (1799-1804).

Le projet de Bonaparte et de mettre fin à la Révolution et de remettre de l’ordre en France.



2. Les grandes réformes du Consulat

Pages 72 - 73

Sous le Consulat, Bonaparte réorganise la France :

  • il nomme des préfets par départements pour pacifier le pays et l’administrer.

  • il crée une nouvelle monnaie : le Franc.

  • il fait rédiger un recueil de lois : le Code civil.

  • il se réconcilie avec les catholiques en signant avec le pape le Concordat en 1801 :

le Premier Consul nomme les évêques mais en échange ils sont payés par l’Etat français.

Préfet:  le représentant de l’Etat dans les départements.

Concordat: un accord entre un Etat et le pape sur les questions religieuses.

Code civil:  le recueil de lois qui fixe les règles des relations entre les personnes.



3. Le sacre impérial de 1804 :

Doc. 5 Page 65 « David peint le Sacre de Napoléon »

-Que se passe-t-il en décembre 1804 ? Napoléon se fait sacrer empereur

=> Il met fin au Consulat et met en place le Ier Empire

-Où Napoléon se fait-il sacrer empereur ? Dans la cathédrale Notre-Dame de Paris

-Par qui Napoléon et sa femme Joséphine ont-ils été sacrés ? Par Napoléon lui-même


-Qu’est-ce que cela montre sur le type de pouvoir instauré par Napoléon ?

Napoléon est seul maître en France, le pape n’a aucune autorité

-Qui a peint la cérémonie du sacre ? Le peintre David

-Quel moment de la cérémonie David a-t-il choisi de représenter ?

Le moment où Napoléon couronne Joséphine

=> Napoléon préfère une scène où il couronne sa femme plutôt que l’instant ou il se couronne lui-même !


Le 2 décembre 1804, Napoléon Bonaparte se fait sacrer empereur sous le nom de Napoléon Ier.

Napoléon met fin au Consulat et met en place un nouveau régime : le Ier Empire (1804-1815)

Le peintre David a été chargé d’immortaliser la cérémonie.


Ce tableau montre :

  • le triomphe impérial : Napoléon est debout et se couronne lui-même empereur.

  • la soumission du pape, assis en simple figurant derrière Napoléon.

  • le triomphe de la famille impériale : représentation de Letizia (mère de Napoléon) et de l’impératrice Joséphine.



4. Le Premier Empire : un régime autoritaire (1804-1815).

Doc. 2 Page 64  « Le contrôle de la presse »

-Quelle est la nature du document ?  Un extrait d’une lettre de Napoléon au ministre Fouché en 1805

-En 1805, quel est le régime politique en France ? Le Ier Empire

-Quelles menaces Napoléon profère-t-il ? Il menace de supprimer les journaux

=> Napoléon rétablit la censure

-Pourquoi veut-il censurer la presse ? Napoléon pense que la presse alarme l’opinion et donne de fausses idées aux français

=> Napoléon accepte uniquement les articles qui sont pour le Ier Empire

=> Mise en place d’un régime policier :

des espions sont payes par la police pour écouter les discussions dans les cafés, les lieux publics et dénoncer les opposants au Ier Empire.


Après 1804, Napoléon met en place un régime autoritaire : il a tout les pouvoirs et se comporte comme un roi.

Napoléon dirige seul le pays :

  • il supprime la liberté de la presse (censure)

  • il met en place un régime policier (espions, surveillance)

  • il lance une politique de conquête en Europe.




Une animation flash qui présente de façon simple et efficace le Congrès de Vienne 1814-1945



Napoléon organise la France





     Séance 5. La France transforme l'Europe 



1- TRAVAIL EN  AUTONOMIE

Pages 78 - 79

2- MISE EN COMMUN





Je retiens 






I- Idées clés

En France, la Révolution française commence en 1789 avec la prise de la Bastille et se termine en 1799 avec le coup d’Etat de Bonaparte.
On distingue deux périodes principales :
  •  la fin de l’Ancien régime de 1789 à 1791
  •  la Ière République de 1792 à 1799
 La période napoléonienne de 1799 à 1815 (Consulat et Ier Empire) poursuit la Révolution, notamment en Europe.

II- Mots clés
Droits féodaux : les droits des seigneurs qui pèsent sur les paysans (taxes, corvées, justices seigneuriales, droit exclusif de chasse…).
Suffrage censitaire : le droit de vote réservé à ceux qui paient un impôt assez important (les plus riches).
Sans-culotte:  un habitant du petit peuple des villes. Il porte le pantalon et non la culotte comme les nobles et les bourgeois.

Comité de salut public : groupe de 12 membres chargé de prendre des mesures rapides pour faire face aux dangers qui menacent la République.

Levée en masse:  le service militaire obligatoire pour tous les hommes célibataires de 18 à 25 ans.

Préfet:  le représentant de l’Etat dans les départements.

Concordat:  un accord entre un Etat et le pape sur les questions religieuses.

Code civil:   le recueil de lois qui fixe les règles des relations entre les personnes.


III-Les dates importantes


Périodes et événements de la Révolution



     Évaluation 



1= Maîtrise insuffisante / 2= Maîtrise fragile / 3= Maîtrise satisfaisante / 4= Très bonne maîtrise
1234
☒ Repères temps
▢ Se repérer dans l’espace
☒ Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués
☒ Analyser et comprendre un document
▢ Pratiquer différents langages en histoire et en géographie
▢ S’informer dans le monde du numérique
▢ Coopérer et mutualiser

frise Révolution.png

Relier les faits historiques avec les bonnes dates

Faits historiques

Dates

1. Réunion des États généraux

O

O

A.

1774-1792

2. Révolution américaine

O

O

B.

1789

3. Déclaration d'indépendance des États-Unis

O

O

C.

1776

4. Règne de Louis XVI

O

O

D.

1776-1783



II- Définitions 

Constitution 

Suffrage censitaire  

Un sans-culotte

Droits féodaux 


III. Travail sur texte


 « Évoquant les troubles qui ravagent la France, le vicomte de Noailles finit par proposer, à minuit, l’abolition des droits seigneuriaux qui pèsent sur les personnes et le rachat de ceux qui pèsent sur les terres. Non seulement cette motion fut applaudie par tout le monde, mais l’Assemblée nationale fut amenée à décréter cette même nuit, entre autres choses, l’abolition des justices seigneuriales, du droit de chasse, des dîmes, une équitable répartition de tous les impôts, la gratuité de la justice, l’abolition de tous les privilèges de toutes les provinces »

Dépêche de l’ambassadeur de Venise, Antonio Capello, à son gouvernement, le 10 août 1789.


1. Quels sont la nature, l’auteur et la date du document ? 

2. A quel événement de la Révolution fait référence ce texte ? Citer la date de l’ événement 

3. A quoi fait référence l’auteur lorsqu’il mentionne « les troubles qui ravagent la France » ?

4. A quoi la décision de l’Assemblée nationale met-elle fin ? Justifier à l’aide du texte 


La Révolution







Pour aller plus loin