SIXIÈME‎ > ‎

Chapitre 16. Conquêtes, paix romaine et romanisation






















Chronologie de l'Empire romain.png



- Frise page 105 “L’Empire romain a son apogée” 
-En quelle année débute l’Empire ?  En 27 avant J-C 
-A quoi succède t-il ?  A la République romaine 
-Qui fonde l’Empire et devient le premier empereur de Rome ?  Octave Auguste 
-Quels sont les siècles de la paix romaine ?  Ier et IIe siècles après J-C 
-D’après vous, que signifie « paix romaine » ?  Période de paix / Absence de guerres 

=> Ier et IIe siècles sont les siècles d’apogée de l’Empire romain 


En 27 avant J-C, Octave (petit-neveu de Jules César) fonde l’Empire. 
Le Sénat lui donne le titre d’Auguste : Octave devient le premier empereur romain. 
Les Ier et IIe siècles sont les siècles de la paix romaine : l’Empire romain est à son apogée (au sommet de sa puissance).

-Comment évolue le monde romain aux Ier et IIe siècles ?




 Séance 1.  Les conquêtes romaines


Objectif:
- Connaître les grandes étapes de la conquête romaine sous la République

- Comprendre l’organisation et le fonctionnement de la légion romaine



1. Les étapes de la conquête romaine :


-Carte 3 page 87 “Les conquêtes sous la République”

-Que représente cette carte ? Les conquêtes romaines sous la République

-Quand débute la conquête romaine ? Vers 300 avant J-C

-En quelle année s’achèvent les conquêtes ? En 27 avant J-C

-A quel événement correspond aussi cette date ? C’est la fin de la République romaine


=> Il y aura d’autres conquêtes après -27, mais elles seront réalisées sous l’Empire qui succède à la République


-Durant quelle période la Grèce devient une province romaine ? De 264 à 60 avant J-C

-Quels sont les deux pays conquis à la fin de la République ? L’Egypte et la Gaule

-Avant la conquête romaine, à qui appartenait l’Egypte ? Aux Grecs


=> Royaume hellénistique issu de l’empire d’Alexandre

Du IIIe au Ier siècle avant J-C, les Romains lancent la conquête de tout le bassin méditerranéen jusqu’en Orient :

-IIIe et IIe siècles avant J-C : Rome affronte la cité de Carthage (située en Afrique du Nord). Ce sont les guerres puniques.

-Ier siècle avant J-C : Conquête de l’Asie mineure, de la Syrie, de l’Egypte et de la Gaule.


Guerres puniques : (p96)  le nom donné à trois guerres qui, de 264 à 146 avant J-C, ont opposé Rome à la cité phénicienne de Carthage.


Hannibal.png

Source: musée de Rome


L’instrument de la conquête : les légions romaines

C’est grâce à la puissance de son armée que Rome a pu conquérir un vaste empire.

L’armée romaine est composée de légions.

La légion est composée uniquement de citoyens romains, bien entraînés et soumis à une discipline sévère.

Légion : (p96) une unité de l’armée romaine qui comprend entre 4000 et 5000 hommes. Elle est divisée en 30 manipules de deux centuries chacune.


2. La conquête de la Gaule par Jules César

-Lecture paragraphe page 98 + Texte 3 page 98

-Qui est l’auteur du texte ? Jules César

-D’un point de vue historique, quel problème pose le fait que l’auteur de ce texte soit Jules César ?

Jules César est un romain, il écrit son texte pour sa propre gloire et non pour l’Histoire

-De quand date ce texte ? Du Ier siècle avant J-C

-Quel passage du texte montre que Vercingétorix veut lutter contre l’occupation romaine ? Vercingétorix encourage ses compatriotes à prendre les armes

-Est-ce que les Gaule forment un seul et unique peuple ? Non, il existe plusieurs tribus gauloises (Parisii, Pictons, Cadurques, Turons)


=> Vercingétorix va unir ces tribus contre Rome

-Quel passage montre que Vercingétorix prend la tête de la révolte ? A l’unanimité, on lui confère le commandement suprême.

=> Vercingétorix était le chef des Arvernes, il réussi à imposer son autorité aux autres chefs gaulois.


Au Ier siècle avant J-C, seul le Sud de la gaule est occupée par les Romains : c’est la province de Narbonnaise.

En 58 avant J-C, le gouverneur de la Narbonnaise, Jules César, entreprend la conquête de la Gaule.

Vercingétorix prend la tête d’une révolte des tribus gauloises contre César.


-Lecture texte 4 page 98 “La tactique de la terre brûlée

-Qui est l’auteur du texte ? Jules César

-D’où est extrait ce texte ? Du livre La Guerre des Gaules

-En quoi consiste la tactique de la terre brûlée utilisée par Vercingétorix ? Incendier les champs et les villages / Brûler les villes

-Quel est le but de cette tactique ? Priver les Romains d’abris et de nourriture


Pour lutter contre les légions de César, Vercingétorix utilise une tactique guerrière nouvelle : la tactique de la terre brulée.

Les Gaulois détruisent les récoltes et incendient les villages pour priver les Romains de nourriture et de refuges.

En 52 avant J-C, les légions de César assiègent Vercingétorix et ses hommes à Alésia.


la situation :
=> César rentrait en Italie pour célébrer sa victoire en Gaule lorsqu’il apprend, au passage des Alpes, la révolte générale des tribus gauloises menées par Vercingétorix.
=> César décide de faire demi-tour et de retourner en Gaule pour écraser la révolte, il se rend chez les Lingons (Langres), tribu gauloise resté fidèle à Rome.
César constate l’étendu de la révolte et décide d’aller chercher du renfort en Italie.
=> Vercingétorix décide de piéger César au Nord de la gaule en lui coupant la route : il se place dans l’oppidum d’Alésia : césar est alors obligé de faire le siège de la place forte pour passer.

=> But de Vercingétorix : Bloquer César pour qu’il soit anéanti par l’arrivée de l’armée gauloise de secours.


"La bataille d’Alésia"

=> Construction d’une double fortification par les Romains

=> Faible engagement de l’armée de secours, les riches chefs gaulois abandonnent Vercingétorix et préfèrent une alliance avec Rome (commerce)

=> Affamé après un siège de plus de 2 mois, Vercingétorix décide de se rendre : ses hommes seront épargné mais lui amené à Rome en trophée.

=> Alésia marque la victoire de la technique romaine

Alésia.png


La victoire romaine à Alésia avec la reddition (se rendre) de Vercingétorix marque la fin de la révolte gauloise : la Gaule devient une province romaine.

La victoire en Gaule assure la gloire à Jules César lors de son retour à Rome.






3. Les conséquences des conquêtes à Rome


1. Les bouleversements à Rome

Doc. 4 p101 "Des inégalités renforcées"

-Qui est l’auteur du texte ? Tite-Live
-De quand date ce texte ? Du Ier siècle avant J-C
-Qui sont considérés comme les profiteurs des conquêtes ? Les généraux
=> Comme César en Gaule mais aussi Pompée en Orient
-Comment se sont enrichis les généraux ? Par les butins

-En revanche, quelles sont les deux causes de la pauvreté des paysans ? 

Les fermes sont pillées
Dettes pour payer les impôts (à cause des guerres)
=> Société romaine de plus en plus inégalitaires, les généraux veulent prendre tout le pouvoir sur les magistrats et le Sénat.

Les conquêtes enrichissent Rome et bouleversent la société romaine.
Les conquêtes ont deux conséquences :
-l’arrivée de richesses à Rome agrandit l’écart entre patriciens (encore plus riche) et plébéiens (qui s’appauvrissent).

-les conquêtes ont renforcé la gloire et le pouvoir des généraux victorieux (comme César) qui veulent le pouvoir à la place du Sénat.

Les conquêtes ont entraîné l’enrichissement des classes privilégiées de la société. 
Les terres sont accaparées par les riches et la situation du petit paysan s’aggrave.
Le fossé se creuse ainsi entre les différentes catégories sociales, source de conflits.
De 130 à 30 avant J.-C., pendant un siècle une longue crise oppose les différentes catégories sociales à Rome et culmine avec les guerres civiles.
Réponses aux questions ● 1. Au début des conquêtes, les généraux s’enrichissent avec le butin fait à la guerre.
● 2. Au retour de la guerre, le paysan n’avait pas de récolte, et comme on a exigé le paiement de l’impôt, 
il a dû s’endetter, et pour rembourser ses dettes il a perdu son champ et ses biens.


Doc. 5  p101 "Une scène de banquet peinte sur un mur"

À l’issue des conquêtes de la République, l’aristocratie romaine a découvert le luxe des provinces orientales, et s’est mise à la mode grecque (doc. 5). 
Ce processus d’hellénisation a suscité des réticences, mais il s’est constitué en un phénomène irréversible. 
À la fin de la République, un Romain cultivé parle et lit couramment le grec.
Dans le domaine culturel, l’inspiration grecque a aboutit, non à une simple copie, mais à l’élaboration d’une littérature authentiquement latine. 
Réponses aux questions 
● 1. Ce document est une peinture murale.
● 2. On voit que ces Romains sont riches par la qualité du mobilier et de la vaisselle, et le fait qu’ils possèdent au moins un esclave.


Doc. 6 p101 "Dieux grecs et dieux romains" 
Dans le registre religieux, les anciens dieux romains furent progressivement identifiés aux dieux grecs dont ils adoptèrent 
les attributs et surtout les mythes dont les divinités romaines originelles étaient mal pourvues.

Réponses aux questions 
● 1. Zeus : Jupiter ; Poséidon : Neptune ; Apollon garde le même nom ; Aphrodite : Vénus.
● 2. À Rome, le temple de Jupiter se trouve sur la colline du Capitole.
● 3. César prétend avoir un lien de parenté avec Vénus et Mars.

Doc. 7 p101 " Le théâtre grec à Rome" 
Réponses aux questions ● 1. Ce document est une mosaïque.
● 2. La présence de masques et de guirlandes rappellent le théâtre.
● 3. Dans ce décor, les masques, les barbes, la flûte double et les colonnes doriques évoquent la Grèce.


2. Les guerres civiles 

Guerre civile : une guerre qui oppose des populations d’un même pays.


Doc. 1 p100 " Jules César au pouvoir"

    Il s’agit d’un denier d’argent représentant César en imperator, c’est-à-dire en général victorieux, ceint de la couronne de lauriers.
      Le lituus, est un bâton en forme de crosse dont se servaient les augures. 
        Sa présence rappelle que César disposait également d’une autorité religieuse ayant été élu grand pontife en 63.



        -Lecture texte 2 page 100 “César et la royauté”
        -Qui est l’auteur du texte ? Suétone
        -De quand date ce texte ? Du IIe siècle après J-C

        -Que s’est-il passé lors du défilé de César ? Un homme posa une couronne de laurier sur une statue de César (symbole de royauté)

        -Que reproche le peuple à César ? De vouloir devenir roi

        -Pourquoi les Romains détestent-ils la royauté ? Que leur rappelle la royauté ?

        La royauté est contraire au partage des pouvoirs entre consuls
        La royauté est associée à la domination étrusque d’avant 509

        -Lecture texte 3 page 100 “L’assassinat de César”

        -Comment César est-il assassiné ? Il fut transpercé de 23 coups de couteau
        -Dans quel lieu ? A la Curie (siège du Sénat)
        -Par qui ? Par Marcus Brutus, fils adoptif de César

        -Quel est le sens de la phrase de César « Toi aussi mon fils » ?

        Même son fils adoptif est du côté des assassins.
        Toi aussi tu m’as trahi (Brutus pense lui aussi qu’il voulait devenir roi)
        => Brutus va être pourchassé par Marc Antoine et Octave (deux autres successeurs à César)
        => Brutus est à la tête d’une armée qui se bat pour rétablir la République,
        Octave et Marc Antoine dirige une armée pour installer un pouvoir personnel et mettre fin à la République.
        => Bataille de Philippes (42 avant JC), les troupes républicaines de Brutus sont vaincues (il se suicide) : c’est la fin de tout espoir de retour à la République.

        En 44 avant J-C, César est assassiné par des sénateurs qui craignent le retour de la royauté.
        Au Ier siècle avant J-C, des généraux romains sont tentés de prendre le pouvoir (César, Pompée, Marc Antoine, Octave)
        ce qui provoque des guerres civiles qui affaiblissent la République.

        Le Sénat est incapable de rétablir la situation et d’imposer son autorité aux généraux.




        Séance 1. Les empereurs romains 

        Objectifs:

        - Situer chronologiquement l’Empire romain

        - Comprendre le rôle fondateur d’Octave Auguste dans la mise en place de l’Empire


        1. Octave Auguste, premier empereur de Rome :


        -Lecture paragraphe page 106

        -En quelle année Octave devient-il empereur ?  En 27 avant J-C

        -A qui l’empereur a-t-il pris du pouvoir ?    Aux magistrats .  Au Sénat


        => Progressivement, l’empereur concentre tous les pouvoirs (monarchie déguisée)


        -Document 6 page 107 Octave et ses successeurs

        -Quelles sont les dates du règne d’Octave ? Il règne de -27 à 14 après J-C, soit 41 ans de règne

        -Qui était le grand oncle d’Octave ?   Jules César

        -Dans l’ordre chronologique, quels sont les quatre empereurs qui ont succédé à Octave ?

        • Tibère (14 à 37)
        • Caligula (37 à 41)
        • Claude (41 à 54) => Conquête de la Grande Bretagne sous son règne
        • Néron (54 à 68)

        -Est-ce que la succession se fait directement de père en fils ?   Non

        -Comment est choisi le successeur de l’empereur ?   Il est adopté


        => L’empereur choisi le « meilleur », celui qu’il considère le plus sage pour lui succéder : l’optimus.

        -Pourquoi les empereurs romains ne choisissent pas leur fils comme successeur ?

        Cela renvoi à une monarchie et les Romains détestent la royauté (assassinant de César en -44)


        Octave Auguste règne de 27 avant J-C à 14 après J-C (41 ans de règne).

        Octave Auguste et ses descendants forment la dynastie des julio-claudienne qui dirige l’Empire de -27 à 69 après J-C.

        Le successeur de l’empereur est choisi en fonction de ses qualités et de son mérite.

        Ce n’est jamais le fils direct de l’empereur pour ne pas rappeler la royauté que les Romains détestent.


        -Texte 4 page 106 Octave Auguste concentre les pouvoirs

        -Qui est l’auteur de ce texte ?   Tacite

        -Quand ce texte a-t-il été écrit ?  Au IIe siècle

        -Comment Auguste a-t-il obtenu le soutien de l’armée et du peuple ?

        • Par des dons généreux aux soldats
        • Par l’abondance des vivres au peuple

        -A qui l’empereur prend t-il du pouvoir ?  Au Sénat et aux magistrats

        -Que signifie la phrase « On aimait mieux le présent et sa sécurité que le passé et ses périls » ? Fin de la république et guerre civile entre généraux romains

        A quelle période cette phrase fait-elle référence ? Ier siècle avant J-C


        Sous son règne, Octave Auguste concentre entre ses mains tous les pouvoirs qui, au temps de la république, étaient partagés entre les magistrats et le Sénat.


        Empire romain p108 : désigne le régime politique fondé par Auguste, mais aussi l’ensemble des territoires contrôlés par Rome.


        2. Les pouvoirs de l’empereur :

        - Connaître les différents pouvoirs de l’empereur

        - Connaître les dynasties d’empereurs des Ier et IIe siècles

        -Réaliser puis compléter le tableau suivant à l’aide du doc 2 page 106

        (Longueur : 5c / 5c / 14c ; Hauteur : 2c / 4c / 4c / 4c / 3c)

        Pouvoirs

        Titres

        Ce qu’il peut faire

        Militaire

        Imperator

        -Chef de l’armée

        -Commande les provinces


        Religieux

        Grand Pontife

        -Chef de la religion romaine

        -Organise le culte de l’empereur


        Politique

        Consul à vie

        -Consul

        -Recrute les magistrats

        -Fait les lois

        Judiciaire

        Potestas

        -Peut juger ou rejuger tous les procès



        L’empereur détient un pouvoir presque absolu.

        L’empereur conserve les institutions de la République (Sénat et magistrats) mais il leur retire toute autorité.

        Partout dans l’Empire, des statues et des temples sont construits en l’honneur de l’empereur après sa mort : c’est le culte impérial.


        -Culte impérial : Pratiques religieuses en l’honneur d’un empereur divinisé (un empereur reconnu comme un dieu après sa mort). 

                 C’est le Sénat qui décide d’accorder le culte impérial à l’empereur défunt.


        3. Les empereurs des Ier et IIe siècles :

        Les dynasties d’empereurs romains

        -Réaliser puis compléter la frise suivante à l’aide du document 6 page 109 (Mettre juste le nom)

        De la fondation de l’Empire en 27 avant J-C à la fin du IIe siècle, quatre dynasties d’empereurs se succèdent :

        -dynastie julio-claudienne (-27 / 69)

        -dynastie des Flaviens (69 / 96)

        -dynastie des Antonins (96 / 192)

        -dynastie des Sévères (192 / 217)


        -Texte 5 page 109 "Les voyages d’Hadrien"

        -Qui est l’auteur du texte ? Aelius Spartianus

        -De quand date t-il ? Du IVe siècle

        -De quel empereur parle ce texte ? De l’empereur Hadrien

        -Dans quelle province de l’Empire Hadrien effectue-t-il un voyage ?

        • En Gaule
        • En Espagne
        • En Grèce
        • En Germanie
        • En Parthie
        • En Sicile

        -Que fait l’empereur pour assurer la sécurité de l’Empire ?

        • Entraînement des soldats en Germanie
        • Rencontre avec le chef des Parthes

        Au IIe siècle, sous la dynastie des Antonins (96 / 192), l’Empire romain est à son apogée :

        -l’Empire est en paix et les frontières sont bien gardées

        -les villes et le commerce se développent

        C’est la paix romaine.


        -Paix romaine : Période de paix et de prospérité qui règne dans l’Empire romain aux Ier et IIe siècles.

        -Répondre aux questions Partie A à l’aide du livre page 109 



        Séance 2.  La paix romaine (Ier – IIe siècles après J-C) 


        Objectifs:

        - Comprendre le fonctionnement de l’Empire

        - Connaître les avantages de la paix romaine


        1. L’organisation de l’Empire :


        -Carte 3 page 105 L’Empire romain à la mort d’Hadrien

        -A quelle date est représenté l’Empire ? En 138

        -Quelle dynastie d’empereurs règne à cette date ? La dynastie des Antonins

        -Comment s’appellent les régions de l’Empire en dehors de l’Italie ? Ce sont les provinces romaines

        -Où sont installées les légions romaines ? Aux frontières de l’Empire

        -Quels peuples menacent l’Empire au Nord ? Les Germains et les Sarmates

        -Quels peuples menacent l’Empire à l’Est ? Les Parthes et les Arabes

        -Que font les Romains pour se protéger des barbares ?  

        • Ils utilisent les fleuves comme frontière naturelle
        • Ils créent le limes

        Au IIe siècle, l’armée romaine (forte de plus de 300 000 hommes) assure la sécurité de l’Empire.

        Les légions sont installées aux frontières dans des camps fortifiés le long du limes.


        Limes.png

        Le limes :  (p112) c’est la frontière du monde romain. Il est parfois fortifié (mur d’Hadrien).


        frontieres empire romain.png



        -Document 4 page 113 L’administration de l’Empire

        -Comment s’appellent les territoires qui constituent l’Empire romain ?  Les provinces

        -Qui nomme les gouverneurs de provinces impériales ?  L’empereur

        -Qui nomme les gouverneurs de provinces sénatoriales ?  Le Sénat

        -D’après vous, que trouve-t-on sur les provinces impériales que l’empereur ne veut pas laisser au Sénat ? Les légions romaines

        -Quel est le rôle des gouverneurs ?

        • Surveiller les cités
        • Juger les crimes
        • Lever les impôts


        -Carte 3 page 105  “L’Empire romain à la mort d’Hadrien”

        -Nommer des provinces impériales ?

        • Germanie supérieure, 
        • Pannonie, 
        • Numidie, 
        • Syrie,
        • Dacie, 
        • Bretagne…

        -Nommer des provinces sénatoriales

        • Bétique,
        • Lyonnaise,
        • Rhétie, 
        • Dalmatie,
        • Crète, 
        • Asie,
        • Galatie,
        • Cyrénaïque…

        -Où se situent principalement les provinces impériales ? Elles se trouvent sur les frontières de l’Empire


        L’Empire est divisé en plus de quarante provinces dirigées par des gouverneurs romains.

        Les gouverneurs de provinces impériales (présence de légions) sont nommés par l’empereur.

        Les gouverneurs de provinces sénatoriales (pas de légion) sont nommés par le Sénat.

        rôle des gouverneurs.png




        2. Les avantages et les bienfaits de la paix romaine :


        Fiche 13 "La paix romaine"

        -Répondre questions Partie A en autonomie


        -Lecture paragraphe page 110 "Le commerce du blé "

        -Quel est le principal produit commercialisé au IIe siècle ? Le blé

        -Pourquoi ? C’est un aliment de base

        -Quelle ville consomme énormément de blé ? Rome, plus d’un million d’habitant

        => Population énorme pour l’époque, Londres atteindra ce chiffre en 1800 !

        -Texte 4 page 110 "Rome, le principal marché de l’Empire"

        -Répondre aux questions 1 et 2 page 111 en autonomie (Activité) 

        -Correction :

        1. L’Egypte et la Sicile fournissent du blé à Rome

        2. Le blé pour Rome débarque dans le port d’Ostie. Ensuite, le blé est chargé sur des péniches qui remontent le Tibre.


        La paix romaine favorise les activités économiques :

        -l’agriculture et l’artisanat se développent

        -les échanges de marchandises sont facilités

        -les villes se développent



        Séance 3. Rome, capitale de l’Empire


        Objectifs:

        - Identifier les monuments de Rome

        - Identifier les constructions typiques de la civilisation romaine


        1. Des monuments à la gloire de l’empereur :


        -Lecture paragraphe page 114

        -Quel personnage important vit à Rome ? L’empereur

        -Dans quel but les empereurs romains ont-ils fait construire des monuments à Rome ?

        • Pour les loisirs des Romains
        • Pour honorer les dieux
        • Pour glorifier l’empereur

        Au IIe siècle, Rome est peuplée de plus d’un million d’habitant.

        La ville de Rome est aussi appelée l’Urbs (La Ville, en latin d’où urbain).

        Rome fait l’admiration de tous ceux qui la visite grâce à ses nombreux monuments.


        -Réaliser puis compléter le tableau suivant à l’aide du livre pages 114 – 115 et du doc 3 page 117.

        Monuments de loisirs

        Monuments religieux

        Monuments à la gloire des empereurs

        Le Colisée

        Les thermes de Caracalla

        Le grand cirque



        Le Panthéon

        Le temple de Vesta

        Le temple de Jupiter capitolin

        Temple de Vénus et de Rome

        Arc de triomphe de Titus

        Arc de triomphe de Septime Sévère

        Statue équestre de Marc Aurèle

        La colonne de Trajan

        Fiche 12 "L’empereur et l’Urbs"

        -Répondre aux questions Partie B à l’aide du livre page 117


        2. Les constructions typiques de la civilisation romaine :


        -Texte 5 page 115 "Les constructions de l’empereur Hadrien"

        -Qui est l’auteur du texte ? Aelius Spartianus

        -De quand date-t-il ? Du IVe siècle

        -Quels sont les monuments restaurés par Hadrien ? Le Panthéon / Le forum d’Auguste / Des édifices religieux / Les thermes d’Agrippa 

        -Quels sont les monuments construits par Hadrien ? Un pont sur le Tibre / Son mausolée

        => Expliquer le principe du mausolée et l’histoire du mausolée d’Hadrien (château Saint ange)

        -Pourquoi l’empereur n’écrit jamais son nom sur les monuments qu’il a construit ? C’est une preuve de modestie

        => Important pour avoir la reconnaissance du Sénat et le culte impérial après sa mort


        Pour célébrer leur propre gloire, les empereurs embellissent Rome.

        Les empereurs font construire des forums (places publiques), des arcs de triomphe, des temples, des aqueducs et des lieux de loisirs (thermes, théâtres, amphithéâtres, cirques).

        Dans les provinces de l’Empire, Rome sert de modèle pour la construction des autres villes.

        Le théâtre romain

        THEÄTRE.png

        Aqueduc :  un canal permettant de capter l’eau d’un lieu à un autre.

        Thermes : les bains publics des Romains.
        Ccirque : une longue piste bordée de gradins destinée aux courses de chars.
        Amphithéâtre : un bâtiment à gradins de forme ovale où ont lieu les combats de gladiateurs.




        Séance 4. La romanisation des provinces 


        Objectifs:

        - Comprendre la diffusion du modèle de vie romain grâce aux villes de provinces.

         - Comprendre l’organisation d’une ville romaine


        1. Des villes construites sur le modèle de Rome :


        -Lecture paragraphe page 118 Nîmes, ville gallo-romaine

        -Au cours de quel siècle le Sud de la Gaule a-t-il été conquis par Rome ? Au IIème siècle avant J-C

        -Quel était le régime politique des Romains à cette époque ? La République

        -Qui compose la population de Nîmes ?  

        • Des gallo-romains
        • Des colons romains

        => Ce sont d’anciens légionnaires « cf le cadeau de César, BD Astérix » remise d’un lot de terre


        -Avec qui les légionnaires vont-ils s marier ? Avec des femmes gauloises

        => C’est le modèle romain du mari qui s’impose à la famille = début de la romanisation


        Au IIème siècle avant J-C, l’armée romaine s’empare du Sud-Est de la Gaule.

        Nîmes, ville gauloise, est rebaptisée Nemausus par les Romains.

        Nîmes est peuplée de colons romains (anciens légionnaires) et de populations gauloises. Le mélange de ces populations forme les gallo-romains.


        -Réaliser puis compléter le tableau suivant à l’aide du livre pages 118-119


        Monuments de loisirs

        Monuments religieux

        Monuments à la gloire de l’empereur

        Bâtiments militaires

        Thermes

        Théâtre

        Cirque

        Amphithéâtre (Arènes)

        Temple de Diane

        Maison carrée

        Forum

        Maison carrée

        Porte d’Auguste

        Remparts

        Tour Magne

        Les portes


        Pour montrer leur attachement à Rome, les habitants de Nîmes réalisent des monuments à la gloire de l’Empire :

        -constructions romaines pour imiter Rome (théâtre, amphithéâtres, forum)

        -la Maison carrée est un temple dédié aux petits enfants d’Octave Auguste : c’est un temple dédié au culte impérial.



        2. L’organisation des villes favorise la romanisation :


        -Document 7 page 119 "Nîmes à l’époque romaine"

        -Que représente ce document ? Nîmes à l’époque romaine

        -Comment sont organisées les rues principales de la ville ? Il y a deux rues principales qui se croisent perpendiculairement sur le forum

        -Quel autre type de réalisation romaine est organisée de la même façon ? Les camps légionnaires

        => Les villes de provinces sont souvent d’anciens camps légionnaires.


        -Schéma explicatif à réaliser au tableau :

        => Partir du camp légionnaire

        => Situation de paix, arrivée de marchands qui s’installent près du camp

        => Arrivée des familles des marchands et naissance de bourg

        => Rallongement des axes et constructions romaines (thermes, cirque)

        => Suppression des enceintes du camp = une ville est née (Reims)


        reims.png


        Dans les provinces romaines, les villes sont construites selon un plan géométrique à partir de deux grandes rues perpendiculaires : le cardo et le décumanus (modèle des camps légionnaires).

        Le plan des villes et les nombreuses constructions romaines (thermes, cirques…) favorisent l’intégration des peuples conquis au modèle de vie des Romains.

        Les villes jouent un rôle capital dans le processus de romanisation des habitants de l’Empire.


        Progressivement, les peuples des provinces adoptent le même mode de vie que les Romains ainsi que leur langue, le latin : c’est la romanisation.



        -La romanisation : (p120) l’adoption du mode de vie, de la langue et des croyances des Romains



        3. L’organisation de la société romaine sous l’Empire :


        -Document 1 page 120 "La société romaine au IIe siècle"

        -Que représente ce document ? La société romaine au IIe siècle

        -Quelles sont les trois catégories qui composent la société romaine ?

        • Les citoyens romains
        • Les libres non-citoyens
        • Les non-libres

        -Par quel moyen un esclave peut-il devenir un homme libre ? Par l’affranchissement

        -Qui sont les pérégrins ? Ce sont les habitants des provinces

        -Dans le monde grec, à quoi correspondent les pérégrins ? Aux métèques

        -Quel groupe domine la société romaine ? Les citoyens

        -Sous la République, à quel groupe correspondent les honestiores ? Aux patriciens

        -Sous la république, à quel groupe correspondent les humiliores ? Aux pléibéiens


        La société romaine est très hiérarchisée, elle se divise en trois catégories :

        -Les citoyens romains :

        -ils ne paient pas d’impôts

        -ils peuvent devenir magistrats (diriger une ville, une province, une légion)

        -ils sont privilégiés face à la justice

        -être citoyen, c’est appartenir au peuple vainqueur (Rome)


        -les hommes libres :

        -les pérégrins : ils sont libres mais ont moins de droits que les citoyens

        -les affranchis : anciens esclaves devenus libres


        -les esclaves : ils appartiennent à un maître.


        Document "La société romaine"

        -Lecture des deux textes puis répondre aux questions Partie A en autonomie 

        Les empereurs accordent la citoyenneté à ceux qui ont servi Rome (et à leurs descendants) :

        -après 25 ans de service dans l’armée romaine

        -après avoir effectué une magistrature inférieure : juge, collecteur d’impôts


        4. L’aboutissement de la romanisation : l’édit de Caracalla (212)


        Doc "La société romaine"

        -Lecture texte puis répondre aux questions Partie B en autonomie 

        En 212, l’empereur Caracalla décide par un édit (une loi) d’accorder la citoyenneté romaine à tous les hommes libres de l’Empire.

        L’édit de Caracalla montre que la romanisation de l’Empire est très avancée : les peuples vaincus se sont intégrés à la civilisation romaine.


        Fiche 14 "La romanisation de l’Empire"

        Gaule romaine.png


        Je retiens 


         




        Guerres puniques :  le nom donné à trois guerres qui, de 264 à 146 avant J-C, ont opposé Rome à la cité phénicienne de Carthage.

        Légion : une unité de l’armée romaine qui comprend entre 4000 et 5000 hommes. Elle est divisée en 30 manipules de deux centuries chacune.

        Guerre civile : une guerre qui oppose des populations d’un même pays

        Empire: ensemble de territoires gouvernés par une puissance unique

        Empire romain : désigne le régime politique fondé par Auguste, mais aussi l’ensemble des territoires contrôlés par Rome

        Culte impérial : Pratiques religieuses en l’honneur d’un empereur divinisé (un empereur reconnu comme un dieu après sa mort). C’est le Sénat qui décide d’accorder le culte impérial à l’empereur défunt.

        Paix romaine Période de paix et de prospérité qui règne dans l’Empire romain aux Ier et IIe siècles.

        Limes :  (p112) c’est la frontière du monde romain. Il est parfois fortifié (mur d’Hadrien).

        Aqueduc : un canal permettant de capter l’eau d’un lieu à un autre.


        Thermes : les bains publics des Romains.


        Cirque : une longue piste bordée de gradins destinée aux courses de chars.


        Amphithéâtre : un bâtiment à gradins de forme ovale où ont lieu les combats de gladiateurs.


        Romanisation : (p120) l’adoption du mode de vie, de la langue et des croyances des Romains.


        Pérégrins  désigne tout individu qui est sujet de l’Empire, mais n’a pas la citoyenneté. On parle de cité pérégrine pour désigner une communauté qui n’a reçu aucun statut « romain » (municipe, colonie…).

        Colonie romaine: cité créée par l’Etat romain sur le modèle de Rome (institutions, magistrats). Des citoyens romains (anciens soldats par exemple) y sont installés et cohabitent avec la population locale.




        Évaluation 

        Reconnaître des bâtiments romains.


        Les bâtiments romains

         Quelle fonction ?

         Thermes

         

         Temple 

         

         Forum 

         

         Cirque 



         

         Théâtre 

         

         Amphithéâtre 

         



        II. Confronter deux documents : la défaite de Vercingétorix (52 avant J.-C.)

        A

        Vercingétorix convoque l’assemblée, et dit qu’il n’a pas entrepris cette guerre pour ses intérêts personnels, mais pour la défense de la liberté commune ; il s’offre à ses compatriotes, leur laissant le choix d’apaiser les Romains par sa mort ou de le livrer vivant. On envoie à ce sujet des députés à César.


        César ordonne qu’on lui apporte les armes, qu’on lui amène les chefs. Assis sur son tribunal, à la tête de son camp, il fait paraître devant lui les généraux ennemis. Vercingétorix est saisi ; les armes sont jetés aux pieds de César. Le reste des prisonniers fut distribué par tête à chaque soldat, à titre de butin.

        Jules César, La guerre des Gaules, Chapitre 7, Ier siècle avant J.-C.



        B

        Après la défaite, Vercingétorix, qui n’avait été ni pris, ni blessé, pouvait fuir ; mais espérant que l’amitié qui l’avait uni autrefois à César lui ferait obtenir grâce, il se rendit auprès du Romain sans avoir été annoncé, et parut au moment où César siégeait dans son tribunal.

        L’apparition du chef gaulois inspira quelque effroi, car il était d’une haute stature et il avait un aspect fort imposant sous les armes. Il se fit un profond silence. Vercingétorix tomba aux genoux de César, et le supplia en lui pressant les mains, sans proférer une parole.

        Cette scène inspira la pitié des assistants, par le souvenir de l’ancienne gloire de Vercingétorix. César, au contraire, loin d’être touché, le fit enchaîner, et le fit mettre plus tard à mort.

        Dion Cassius, Histoire romaine, chapitre 40, IIe-IIIe siècle après J.-C.


        Questions (4 points)
        1. Soulignez en rouge dans chacun des deux textes ce que fait Vercingétorix.
        2. Soulignez en vert ce que fait César.
        3. Quel est le texte le plus favorable à Vercingétorix ? 
        4. Quel est le texte le plus favorable à César ? 
        5. Ont-ils été écrits pendant ou après la guerre des Gaules ?








        Pour aller plus loin