TROISIÈME‎ > ‎

Chapitre 12. Aménager le territoire pour répondre aux inégalités




















Problématique
  • La LGV “L’Européenne” , un élément de dynamisation et de rééquilibrage du territoire régional?
  • Comment la LGV “L’Européenne” permet-elle à la France de s’intégrer dans l’espace européen ?
Objectifs de la séance

Élaborer un diagnostic territorial et écrire un scénario de prospective qui intègre une cartographie de 
l’organisation des réseaux de transport (échelle nationale et ouverture européenne)

Objectifs de contenu
Vocabulaire : collectivités, ligne à grande vitesse (LGV), DATAR, mobilités, réseau de transport.
Notions : aménagement, territoire, acteur, inégalités, développement durable

Démarche pédagogique
  • Les élèves sont associés en binômes et jouent au jeu
  • Lors de cette séance les élèves travaillent sur l’étude de cas du projet de liaison Paris-Stuttgart-Munich...
Le corpus documentaire distribué porte sur
  • les différents espaces de la région Grand Est et des régions limitrophes
  • la répartition de la population et des principales agglomérations
  • les activités économiques (technopoles, agriculture, tourisme, etc.)
  • les axes de communication déjà existants.



     Séance 1. Réaliser un diagnostic territorial



La séance débute par l’énoncé de la mission :
  • réaliser un diagnostic territorial
  • mesurer les impacts 
  • rédiger un scénario de prospective. 

Un corpus documentaire distribué pour pointer:

  • L’état de la ligne existante (atouts et difficultés)

  • La notion d’inégalité territoriale

  • Réfléchir à l’éventuelle nécessité d’une extension de la LGV  jusqu’à Stuttgart , Munich, ...


Les élèves ont 1 heure pour prendre une décision et à l’argumenter :

  • Quel projet  d’extension de la  LGV ? Quelle réalisation ?

  • Identifier les acteurs, les territoires qu’ils habitent et leurs relations avec un aménagement de type LGV.


Les élèves doivent:

  • Nommer, localiser et caractériser des espaces.

  • Vérifier des données et des sources.

  • Se poser des questions à propos de situations historiques ou/et géographiques.

  • Discuter, expliquer, confronter ses représentations, argumenter pour défendre ses choix.



     Séance 2. Proposer un itinéraire et mesurer ses impacts



A partir d’un corpus documentaire distribué, les élèves ont 1 heure pour  proposer un itinéraire pour cette éventuelle  

ligne ferroviaire en lien avec la problématique du programme :

  • Comment «réduire les inégalités», dans une logique de développement durable.

  • Comment la LGV  “L’Européenne” permet-elle à la France de s’intégrer dans l’espace européen ?


Chaque binôme  doit argumenter pour défendre son choix d’itinéraire, auprès des autres élèves.

  • En fonction des atouts et des obstacles de la région Grand Est et du territoire européen, par où faire passer la LGV ?

  • Quels sont les acteurs qu’ils ont écoutés ?

  • Ceux qu’ils ont négligés ? Pourquoi ?

Sachant qu’il  est impossible de satisfaire tout le monde.



     Séance 3. Une démarche de prospective 



Un corpus documentaire est distribué pour réaliser un croquis complet avec

  • un figuré linéaire (le parcours),

  • des figurés ponctuels (agglomérations ou sites importants),

  • des figurés zonaux (espaces à éviter);

la légende du croquis contiendra les arguments élaborés précédemment.




     Repères géographiques 


Les régions






Pour aller plus loin.png

Pour aller plus loin